La charte de la CLE  

Voici la Charte de la CLE, sorte de règlement intérieur qui explique en détail le fonctionnement de la liste, et qui permet un fonctionnement efficace, harmonieux et durable. Si la CLE vous intéresse, ou même si, d'une façon plus générale, vous voulez en savoir davantage sur les listes de diffusion et les usages de l'Internet, cette lecture n'est pas inutile.


La Charte de la CLE



            *La CHARTE de la liste de diffusion du Cédra*
            5ème version (janvier 2003) : modification du point 28
            4ème version (août 2002) : modification du point 55
            3ème version (janvier 2001) : ajout du point 59
            2ème version (juillet 1999) : ajout des points 57 et 58
            1ère version : décembre 1998 

La présente charte énonce les objectifs et les règles d'utilisation
de la liste de diffusion du Cédra. Le fait de participer à cette liste, 
même en tant que simple lecteur des messages diffusés, implique 
l'acceptation de cette charte, et notamment des règles concernant la 
responsabilité des auteurs des messages, la propriété intellectuelle, 
et les usages de l'Internet.

                     
                        Table des matières

A - Présentation de la liste de diffusion du Cédra
B - Objectifs 
C - Fonctionnement 
D - La modération
E - Règles techniques
F - Recommandations importantes
G - Messages personnels et messages publics
H - Messages types
I - Autres recommandations particulières
J - En guise de conclusion


                        A - PRESENTATION 

1 - La liste de diffusion du Cédra est une liste de diffusion modérée
animée par et pour les membres du Cédra. Elle est appelée 'CLE',
qui sont les initiales de :

                   ( Liste )     ( Echange    )
           Cédra,  (  ou   )  d' (   ou       )
                   ( Lieu  )     ( Expression )

 ====>     C         L             E


2 - L'usage de cette liste est réservé aux membres de l'association
Cédra (Centre d'Etude, de Documentation et de Recherche sur l'Astrologie).

3 - La langue utilisée est le français. Des messages peuvent être, en
totalité ou en partie, rédigés dans une autre langue, à la condition 
d'être accompagnés de leur traduction ou, au minimum, d'un résumé en
français


                       B - OBJECTIFS

4 - Les objectifs de cette liste sont ceux du Cédra tels que définis 
    dans la charte de l'association, à savoir :
 a) permettre les échanges entre les personnes intéressées par 
    l'étude de l'astrologie, dans le respect de leurs différences et
    dans un souci d'enrichissement mutuel.
 b) diffuser la connaissance de l'astrologie, d'une façon sérieuse et
    tolérante. Cependant, le Cédra n'est ni une école ni une académie.
 c) susciter et développer la recherche en astrologie. Le Cédra 
    accepte la plus grande diversité de méthodes, d'études et de 
    programmes pour aborder ce travail. Il demande néanmoins une 
    démarche honnête, précise et contrôlable. La discipline et la 
    rigueur sont des atouts majeurs de cette recherche.


                   C - FONCTIONNEMENT de la liste

5 - Toute personne inscrite sur cette liste peut y envoyer des
messages. Ces messages sont lus par un modérateur, puis expédiés à
tous les inscrits de la liste.

6 - Les échanges dans une liste de diffusion s'apparentent à ce qui
se passe dans une salle de réunion où la parole n'appartient pas à
un conférencier que tous écoutent, mais à toutes les personnes
présentes. Les messages que l'on écrit sont lus par tous. Chacun
peut y répondre, et sa réponse sera lue par tous. A l'inverse de ce
qui se passe dans la messagerie privée entre deux personnes, les
échanges à l'intérieur d'une liste de diffusion intéressent et
concernent tout le monde.

7 - Le contenu des messages doit s'inscrire dans le cadre des
objectifs rappelés ci-dessus au point 4. 
 Voici quelques exemples (liste non limitative) :
 - demande et/ou apport d'information sur des techniques astrolo-
   giques, sur une recherche en cours, sur des données de naissance.
 - informations sur la vie astrologique : annonce d'un nouveau
   livre, d'un congrès, d'une conférence, d'un site internet sur 
   l'astrologie
 - étude de cas concrets.
 - échange de points de vue sur des livres, un congrès auquel on
   a assisté, une conférence, une réflexion personnelle.
 - échange d'informations et/ou de conseils sur des logiciels 
   d'astrologie
 - annonce pour acheter/vendre un livre d'occasion.
 - informations sur le Cédra.

8 - Pour rester dans le contexte d'une discussion et d'un échange de
vues souple et fluide au sein d'un groupe plus ou moins vaste et
varié, on ne poste pas d'articles entiers ni de longues
dissertations. Celui qui veut diffuser un article en fait l'annonce
dans la liste, en donne un résumé et propose à ceux qui sont
intéressés de lui réclamer par courrier privé l'intégralité de
l'article qu'il veut diffuser, ou bien donne l'adresse d'un site web
où l'on peut consulter ou télécharger son article.

9 - Chacun est responsable de ses écrits.

10 - Les participants acceptent que leurs messages soient éventuellement 
repris, en totalité ou en partie, pour être diffusés avec indication de 
source et d'auteur dans Maison III ou d'autres publications du Cédra, afin 
notamment que les adhérents de l'association qui ne sont pas reliés à
l'Internet puissent bénéficier des échanges se déroulant sur la liste.

11 - Pour respecter le droit de tout auteur sur les oeuvres de l'esprit, 
on se devra de citer ses sources ou, à tout le moins, de ne pas se
faire passer pour l'auteur d'idées, de théories, et de résultats de
recherche émanant d'autrui.

De même, si l'on souhaite faire état dans un cours, une conférence, 
une revue ou un livre, une publication électronique, etc. d'idées
originales ou de travaux inédits dont on a eu connaissance par la
liste de diffusion du Cédra, on devra en citer l'auteur et la source.

12 - Le Cédra n'étant pas une école d'astrologie, les opinions et
idées exprimées par les membres de la liste ne sauraient être
considérées comme une quelconque prise de position du Cédra sur tel
ou tel domaine de l'astrologie.

13 - Le Cédra ne peut garantir la qualité et la fiabilité des
informations circulant sur la liste de diffusion, qui sont de la
seule responsabilité des auteurs des messages.

14 - Les participants de la liste 'CLE' étant membres du Cédra, ils
partagent l'esprit de la charte de l'association et ne perdent pas de
vue la finalité de la CLE, qui est l'amélioration des connaissances
en astrologie.

En conséquence, sont considérés comme particulièrement inconvenants
les utilisateurs qui ne s'expriment que pour faire de la publicité
sur leurs activités personnelles (exemple : j'avais annoncé dans
telle revue que Machin gagnerait un oscar), de même que ceux qui,
désoeuvrés ou solitaires ou mal dans leur peau, utilisent la CLE
pour tuer le temps, ou pour parler surtout de leur nombril, ou pour
étaler leurs états d'âme.

Dans le même ordre d'idées, et bien que des demandes d'aide à
l'interprétation d'un thème donné concernant un cas bien particulier
puissent donner lieu à des échanges instructifs sur l'astrologie, on
évitera les discussions qui reviendraient en fait à une consultation
personnelle se déroulant en public.

De même, les réflexions d'ordre philosophique que peut susciter la
pratique de l'astrologie ne doivent pas prendre le pas sur le contenu
proprement astrologique des messages, ce dernier demeurant l'objet
essentiel de la CLE.

15 - Dans les discussions, qui peuvent être vives, on s'abstiendra
d'attaques personnelles, de propos blessants ou de remarques
désobligeantes (sur l'orthographe, par exemple) pour se centrer sur
les informations apportées, sur les opinions exprimées et sur les
idées débattues.

16 - La forme des messages doit respecter les usages du courrier
électronique (voir ci-après points 34 et suivants).

17 - Le Cédra ne communique pas la liste des personnes inscrites sur
la liste, mais l'adresse des personnes écrivant dans la liste figure
en tête de leurs messages afin de permettre, le cas échéant, des
échanges privés. Le Cédra indique régulièrement dans la liste le
nombre de personnes inscrites.

18 - Ne pas oublier de signaler tout changement d'adresse électronique. 
Sera automatiquement désinscrite toute personne à qui un message
n'aurait pu être délivré pour le motif "user unknown" (utilisateur
inconnu).


                      D - LA MODERATION

19 - La liste 'CLE' est une liste modérée. La modération présente
beaucoup d'avantages et quelques inconvénients. Son but est de faire
un tri pour éliminer les messages hors sujet, ou ne respectant pas
les règles techniques du courrier électronique, ou qui ont un
caractère privé. Il en résulte pour tous ceux qui reçoivent les
messages de la liste un meilleur confort, moins d'agacement et de
perte de temps.

20 - Comment fonctionne la modération ? 
 Les messages envoyés dans la liste ne sont pas directement
ré-expédiés à tous les inscrits par un robot. Ils sont d'abord lus
par un modérateur, dont le rôle est de favoriser le bon fonction-
nement de la liste en maintenant le meilleur rapport signal/bruit
possible, c'est-à-dire faire en sorte que les messages reçus par tous
soient réellement de l'information astrologique entrant dans le cadre
défini par les présentes recommandations, et non pas des redites ni
des interventions hors sujet.

21 - "Le modérateur" : il y en a plusieurs, qui remplissent cette
fonction tour à tour. Les membres de l'équipe de modération sont des
volontaires inscrits sur la liste. Ils ne sont pas nécessairement
membres du conseil d'administration du Cédra.

22 - Le modérateur traite directement avec les intéressés, donc par
messages privés en dehors de la liste, les demandes concernant
l'inscription, la désinscription, les archives de la liste, les CV.

23 - Le modérateur rejette les messages hors sujet (exemple : sur le
tarot).

24 - Toujours dans le but d'améliorer le rapport signal/bruit, le
modérateur refuse les messages, et notamment les questions, qui ont
déjà fait l'objet d'un développement dans un passé récent. Par
courrier privé, il invite les auteurs de tels messages à consulter
les archives de la liste.

25 - S'il le juge utile, le modérateur modifie le titre du message
(ce qui est écrit dans la ligne 'sujet'), pour en favoriser
l'identification, la lecture, le classement et l'archivage par tous
ceux qui le recevront.

26 - Le modérateur n'intervient pas sur le contenu d'un message. Soit
le message est accepté et est donc envoyé dans son intégralité à tous
les inscrits, soit le message est refusé et son expéditeur en est
informé.

Toutefois, par souci de simplification et d'efficacité, le modérateur
peut ajouter quelque chose à un message, en signalant que c'est un
ajout fait par le modérateur.

Exemple : quelqu'un demande les coordonnées de naissance de M.Untel.
Le modérateur peut ajouter à ce message les coordonnées qu'il a
trouvées dans la banque de données du Cédra.

Autre exemple : Untel demande dans la liste "qui est intéressé par
tel sujet sur lequel je peux proposer un article ou un logiciel ?".
Le modérateur ajoute quelque chose comme "répondez directement par
courrier privé à Untel" (suit l'adresse électronique de Untel).

27 - Le modérateur peut intervenir directement auprès de l'expéditeur,
par courrier privé, pour l'aider à respecter les règles techniques en
usage pour le courrier électronique. Voir les points 34 et suivants.
Toujours par courrier privé, il peut remplir, si nécessaire, un rôle
de conseil pour une meilleure utilisation des outils de l'Internet
(logiciels de courrier, de news, de navigation web) en restant dans
l'optique d'un utilisateur astrologue.

28 - Le modérateur refuse les messages contenant des attaques personnelles,
des propos déplacés et autres manquements patents au respect d'autrui. Il 
peut refuser les messages manifestant chez leur auteur une attitude
incompatible avec les objectifs de la liste et du Cédra (voir plus haut, 
point 4) et, plus généralement, les messages où l'affirmation et/ou la
confrontation des personnes prennent le pas sur la circulation des
informations et l'échange des idées.

29 - Lorsqu'un message est refusé par le modérateur, son auteur en
est bien sûr informé, sauf dans les cas suivants :
 - messages manifestement hors sujet (exemple : appel à signer une 
   pétition de la SPA).
 - nouvel envoi d'un message précédemment refusé.
 - messages rédigés dans une autre langue que le français et sans
   traduction ou sans résumé en français.

30 - L'équipe de modération peut exclure de la liste toute personne
qui, après plusieurs demandes et avertissements transmis par courrier
privé, ne se conformerait pas aux présentes règles de la CLE.

31 - Lorsqu'ils interviennent dans les discussions de la CLE, les
membres de l'équipe de modération le font à titre tout à fait
personnel et ne sont investis d'aucune autorité particulière qui
découlerait de leur statut de modérateur. Lorsqu'ils interviennent en
tant que modérateur, cela est clairement précisé en début ou en fin
de leur message et dans leur signature.

32 - Le fait que la liste de diffusion du Cédra soit modérée entraîne
nécessairement une certaine inertie dans la transmission des messages : 
il peut s'écouler plusieurs heures ou une demi-journée, voire même un
ou plusieurs jours, entre le moment où l'on envoie un message à la
liste et le moment où il est expédié à tous les inscrits. Cela dépend
de la disponibilité des modérateurs, sans compter des problèmes
techniques dont nul n'est à l'abri.

33 - Pour information et par souci de transparence, afin de permettre
à tous d'évaluer l'utilité de la modération, un bilan de l'activité
des modérateurs sera régulièrement établi et publié dans la liste.
Y seront comptabilisés les messages refusés, avec indication de la
cause du refus (exemples : messages avec fichiers attachés, ou avec
citation intégrale du message d'origine ; messages hors sujet, ou sur
des sujets récemment traités, ou contenant des attaques personnelles,
ou n'apportant aucune information, ou qui devraient être privés
plutôt que publics ; etc.)


                      E - REGLES TECHNIQUES

34 - Les messages sont constitués exclusivement de textes. Ne pas
attacher aux messages des fichiers binaires (images, logiciels,
documents formatés, signatures avec cartes de visite).

35 - Ne pas coder les messages en HTML. Le codage HTML est conçu
pour les documents hypertexte, utilisés en particulier sur le web
(documents qui seront lus, décodés et affichés par un navigateur),
alors que le courrier électronique se limite purement et simplement à
du texte, comme sur une bonne vieille machine à écrire. Veillez donc
à décocher, le cas échéant, la case "coder en HTML" de votre logiciel
de courrier électronique.

36 - Limiter la longueur des lignes à 74 caractères ou, mieux, à 70
pour permettre l'inclusion de deux ou trois caractères signalant un
message repris en citation. Pensez que certains terminaux n'ont
qu'un écran de faible taille.


             F - RECOMMANDATIONS IMPORTANTES - La Nétiquette

37 - Il est bon de respecter les usages en cours sur le réseau.
L'ensemble de ces usages a pour nom, en français, la "nétiquette"

38 - La signature se limite généralement à 4 lignes

39 - La signature peut comprendre une citation, qui permet de mieux
situer l'auteur du message, ou qui éclaire ou développe le contenu du
message.

40 - Ne pas citer l'intégralité du message auquel on répond. Si Paul
répond à un message de 20 lignes écrit par Pierre, inutile de
reprendre l'ensemble de ces 20 lignes. Paul ne citera qu'une ou deux
lignes du message de Pierre, qui sont précisément celles auxquelles
il répond ou fait référence. Ne pas oublier que les utilisateurs ont
déjà reçu l'intégralité du message de Pierre, et qu'il est dès lors
inutile de le leur re-servir.

41 - De même, ne pas laisser à la fin de votre message l'intégralité
du message d'origine : n'hésitez pas à effacer dans le message auquel
vous répondez tout ce qui n'est pas indispensable à la compréhension
de votre propre message.

42 - On écrit en lettres minuscules. Utiliser des capitales est comme
lorsque l'on CRIE dans une conversation orale.

43 - On utilise des "smileys" (en français 'trombines' ou 'souriards')
pour appuyer ou illustrer ce que l'on écrit. Les smileys sont des groupes 
de caractères qui forment schématiquement un visage prenant des
expressions variées. Ils sont à la communication dactylographique qui
est celle du courrier électronique ce que les sourires, mimiques, clins 
d'oeil, toussotements et autres expressions non verbales sont à la
discussion entre deux personnes physiquement présentes l'une à l'autre.

44 - Les smileys sont particulièrement utiles dans un message pour
indiquer qu'on emploie un ton humoristique, et signaler au lecteur
qu'il ne faut pas prendre à la lettre ce qu'on vient d'écrire, mais
le comprendre au second degré.

45 - Les smileys sont plus lisibles avec une police de caractères à
chasse fixe (comme la police 'courrier', par exemple) qu'avec une
police à espacement proportionnel.

46 - Voici quelques exemples de smileys. Il suffit de pencher la tête
à gauche pour voir la figurine en question. On distingue les yeux, le
nez et la bouche :

  :-) ou :)   sourire, contentement. "T'as d'beaux yeux, tu sais :)"
  :)))        graaaaand sourire. 
  :-D         gros rire.
  :-( ou :(   c'est pas la joie ! 
              Exemple :  Reçu ce matin ma feuille d'impôts :-(((
  ;-) ou ;)   Clin d'oeil. Très utile, n'est-ce pas ;)
  :\ ou :-\   quelqu'un qui fait la gueule. Qq chose a du mal à passer.
  =:-)        Grand étonnement. Les cheveux sont dressés sur la tête.
  =:-(        Grand étonnement à connotation pénible ou triste.


              G - MESSAGES PERSONNELS et MESSAGES PUBLICS

47 - Il vaut mieux émettre vos remarques personnelles par courrier
privé et non pas sur la liste. Avant d'envoyer un message dans la
liste, posez-vous la question : "Est-ce que ça intéresse la liste
dans son ensemble, ou bien juste une personne en particuler ?"

Exemple : vous avez demandé chez qui est publié tel livre. Quelqu'un
a répondu sur la liste, ce qui est intelligent car ainsi d'autres ont
pu profiter de cette information. Vous voulez maintenant remercier ce
quelqu'un : envoyez-lui ce message de remerciement en privé, et non
pas dans la liste.

48 - Lorsque vous répondez à une question, ou quand vous vous joignez
à une discussion en cours, envoyez votre message de préférence dans
la liste : tout le monde profitera de vos lumières, et ainsi vous
contribuerez à animer la liste. Mais si votre intervention a un
caractère personnel [ex: au fait, salut, c'est bien toi que j'ai
rencontré lors de tel congrès ?], envoyez votre message en privé à
l'unique personne concernée, et non pas dans la liste.

49 - Lorsque vous répondez à un message diffusé sur la liste, votre
logiciel peut vous proposer d'envoyer votre réponse à l'adresse de la
liste plutôt qu'à l'adresse personnelle de l'auteur du message. Si
vous voulez répondre en privé directement à l'auteur, vérifiez bien
(dans la ligne "Destinataire: " ou "To: ") que vous avez sélectionné
cette adresse privée au lieu de l'adresse de la liste.

50 - Inutile d'envoyer une copie (Cc: ) à l'auteur du message auquel
vous répondez : il lira votre réponse avec les autres messages de la
liste. Il est bon d'éviter qu'un dialogue ne se déroule à la fois en
privé et sur la liste car, le dialogue privé allant plus vite que le
dialogue émis dans la liste (voir point 32), l'ensemble des usagers
aurait alors du mal à suivre le fil de la discussion.


                      H - MESSAGES TYPE

51 - Les messages type sont des messages envoyés comme tous les
autres à l'adresse de la liste, mais qui comportent certaines
particularités de présentation de telle sorte qu'ils sont traités de
manière partiellement ou totalement automatique par l'ordinateur, ce
qui gagne du temps et évite du travail aux modérateurs. Ces
particularités de présentation concernent essentiellement ce que vous
écrivez dans la ligne 'Sujet'

52 - Pour ne plus recevoir les messages de la liste CLE, envoyez un
message à la liste avec, dans la ligne 'Sujet', le seul mot STOP.
Vous ne ferez plus partie de la liste. Vous pourrez la rejoindre de
nouveau quand vous voudrez (voir le point suivant).

53 - Pour être inscrit sur la liste des usagers de la CLE, envoyez un
message à la liste avec, dans la ligne 'Sujet', le seul mot INSCRIPTION

54 - Pour recevoir une assistance ou des conseils de la part du
modérateur à propos des usages de la CLE, ou pour mieux utiliser
votre logiciel de courrier, envoyez un message à la liste avec, dans
la ligne 'Sujet', le seul mot AIDE ou HELP. Dans le corps du message,
expliquez ce sur quoi vous aimeriez recevoir assistance.

55 - Tous les messages diffusés sur la CLE sont archivés. On peut
les consulter sur le site internet de l'association.

56 - D'autres messages type concernent les CV. Ils font l'objet d'un
autre texte. 


              I - AUTRES RECOMMANDATIONS PARTICULIERES

57 - Attention à la teneur privée de certains messages !

Il est fréquent qu'entre astrologues on se communique ses données de
naissance. On les trouve également dans les CV de la CLE, ou au fil
des différentes enfilades de la liste. On en vient donc presque tout
naturellement à parler dans la liste du thème des uns et des autres.

Si, à l'occasion d'une discussion ou pour illustrer un débat, "A"
estime devoir parler de son propre thème et de son vécu et donne
ainsi des détails sur sa vie privée, c'est bien entendu possible.

Mais si "A" se met à parler du thème de "B", il devra veiller à ne
pas livrer dans la liste des informations ou des suppositions que 
"B" n'apprécierait pas nécessairement de voir étalées sur la place
publique. De même, "A" évitera d'interpeler ou de questionner
publiquement "B" sur tel ou tel point de sa vie privée. Dans ces cas,
il est préférable que les échanges se fassent en privé et non pas
dans la liste, quitte à ce qu'un résumé ou une synthèse de ce qui
peut être instructif pour tout le monde soit ensuite envoyé dans la
liste par B, ou par A avec l'accord de B.

Au besoin, le modérateur renverra à leurs expéditeurs ces messages
qui manquent de tact et/ou de discrétion.


58 - Pas de doublons dans la liste de diffusion du Cédra

Il existe différentes listes de diffusion d'astrologie dans le monde
francophone. Certains sont inscrits sur plusieurs de ces listes. Il
peut arriver qu'un participant poste le même message simultanément
dans différentes listes.

La diffusion de pareils doublons n'est pas admise dans la liste du
Cédra. En effet, sauf les informations n'appelant a priori pas de
réponses, comme par exemple l'annonce d'un nouveau livre ou d'une
conférence, les messages déjà diffusés dans d'autres listes
d'astrologie ne peuvent être diffusés dans la CLE, pour les raisons
suivantes :

 a) par respect pour ses adhérents, le CEDRA s'efforce de leur fournir
un matériau original et non pas quelque chose qu'ils ont lu ou reçu en
termes identiques par ailleurs.

 b) à part les publicités, il n'existe aucun contenu commun à plusieurs
journaux différents. Si le contenu était semblable, pourquoi faire des
journaux différents ?

 c) si un message lançant une discussion ou s'inscrivant dans une
discussion déjà commencée est diffusé en même temps dans plusieurs
listes, cela présente deux inconvénients relativement mineurs mais 
qu'il vaut mieux éviter :
  1) ceux qui sont inscrits sur plusieurs listes reçoivent les méls
en double : gaspillage de temps, et possibles erreurs d'aiguillage
des réponses.
  2) ceux qui ne sont inscrits que sur une liste manquent un partie de
la discussion, sont obligés de demander des explications que d'autres
ont déjà eues, etc.

Dans les deux cas, la discussion perd en qualité, en profondeur et en
efficacité.

 d) toujours dans l'hypothèse évoquée au paragraphe c, un autre problème
risque de se poser, d'ordre éthique :

Si A poste un message (début de discussion, apport nouveau dans un
débat, etc.) dans une liste X, et que ce message passe en tout ou
partie dans une liste Y ou Z sur laquelle A n'est pas inscrit, il se
développera probablement sur la liste Y ou Z des échanges dont A ne
sera pas informé. Si sa pensée est déformée ou mal comprise, ou s'il
s'agit de critiques, il n'aura pas la possibilité de faire valoir son
point de vue, d'argumenter, de réfuter des critiques, etc.

Certains jugeront que pareille situation n'est 'pas très sympa' pour A ; 
nous estimons au CEDRA qu'il y a là un possible manque d'honnêteté 
intellectuelle et ne souhaitons pas favoriser l'émergence de telles 
situations.

 e) en conclusion : on ne poste pas dans la CLE quelque chose que
l'on a déjà posté ou que l'on va poster dans une autre liste. Si
quelqu'un souhaite parler d'un même sujet dans plusieurs listes de
diffusion, il devra le faire en des termes et sous des formes qui ne
sont pas identiques, et à des moments différents.


59 - La liste du Cédra étant faite par et pour des membres du Cédra
(voir point n°1) -- ce qui a pour but de garantir un minimum de
cohésion, de confiance et de respect mutuel par l'adhésion à la
charte de l'association --, les membres de la liste s'engagent à ne
pas transmettre à des tiers les messages qu'ils reçoivent de la
liste. Ils peuvent cependant le faire pour un message concernant
personnellement celui ou celle à qui ils le transmettent.


              J - EN GUISE DE CONCLUSION

Deux autres textes définissent des règles concernant plus particulièrement 
le contenu des messages. Il s'agit des CONSEILS POUR UN BON FONCTIONNEMENT 
DE LA LISTE, et des SUGGESTIONS POUR SE PRESENTER dans la liste CLE.

La présente charte, de même que les deux messages auquel il est fait 
référence ci-dessus, seront régulièrement postés dans la liste. Comme 
toutes les règles (on pense ici à Saturne, bien entendu), mieux vaut les 
considérer comme un point d'appui pour construire quelque chose de solide 
et de durable, et non pas comme un fardeau ou un étouffoir.
-- 
 L'équipe du Cédra  -  mailto:liste.cle@cedra.net

(janvier 2003) La CLE    |   quelques conseils    |   la vie d'une liste    |   début